Jean François Hamelin : The Artist !

Jean François Hamelin est un homme affable et d’une grande simplicité. Nous le voyons souvent cheminant dans les rues de la ville : ses cheveux blancs, ses lunettes pendantes sur le torse et son éternelle pipe dont il ne se sépare que rarement, composent un personnage sympathique.

DSC03601 - Copie Jean François Hamelin, sculpteur

 

Un sourire permanent dès qu’il vous salue,  l’homme est très convivial.

Cependant peu de monde sait que c’est homme est un grand artiste, « The artist » comme on dit dans le monde cinématographique.

Venu avec son épouse Corinne à Hauteville il y a quelques années, il a tenu l’hôtel des Touristes. Après la vente de l’établissement il est devenu « cognot »*, en transformant les bains-douches de Lompnes en un fabuleux atelier de sculpteur.

DSC03605 Dîner de têtes dans l'atelier Hamelin

Car Jean François est un sculpteur de talent. Ses œuvres sont mises en valeur dans le monde et ce n’est pas un vain mot, voici les pays pour lesquels il a travaillé : USA, Canada, Japon, Australie, Singapour, Italie, Espagne, Angleterre, Allemagne, Belgique, Suisse.

Ses œuvres monumentales en pierre, marbre, bronze sont des commandes de l’Etat, des Collectivités, des groupes scolaires ou des Entreprises, c’est ainsi qu’il a réalisé la statue en hommage à Robert Schuman, un bronze d’une hauteur de 2.60 m qui trône à Paris dans le 16ème arrondissement. Il a réalisé des maquettes pour Le Musée du Louvre, pour la ville de Fréjus.

Toutes les compositions sont abordées, que ce soit les fontaines pour La Tour du Pin, un totem pour Pont de Claix, Oiseau de bronze pour Lyon, chouettes en marbre blanc pour Caluire, « Maternité debout » pour Tassin, des bas-reliefs pour Vallon Pont d’Arc, un buste d’Alexandre Bonjean pour une commande d’entreprise.

Cette énumération est loin d’être exhaustive.

Il existe  dans notre ville le fameux « Lazare » cette sculpture géante qui trône près de la place d’Hauteville, dans la rue qui mène au collège « La matière est représentée par cette unique bandelette qui enveloppe la forme et la pénètre comme une invitation comme une invitation à percer le mystère de la résurrection ! » L’œuvre  monumentale est émouvante quand on en connait le sujet.

DSC05964 Lazare

Nous avions rencontré pour la première fois Jean-François Hamelin à Lyon dans l’église saint Vincent sur les quais de Saône, alors qu’il exécutait les peintures des voutes, qui réchauffaient particulièrement l’ambiance assez austère de cet édifice.

Mb Peinture dans l'église saint Vincent de Lyon Les Fresques de l'église Saint Vincent à Lyon

Il a réalisé aussi les vitraux de l’église de Pommiers.

Peintre, sculpteur, maître verrier, notre compatriote est vraiment « The artist ! » D’ailleurs toute la famille baigne dans l’art : Madame peint aussi, ses œuvres sont aussi remarquables, leur fils Lancelot est auteur de théâtre.  L'écriture de Lancelot Hamelin est un vrai défi au théâtre, Il a récemment écrit un prologue pour une pièce présentée par la Comédie Française, son livre "Le couvre-feu d'octobre" édité chez Gallimard est passionnant ; c’est une belle carte de visite!

Jean François Hamelin travaille quotidiennement dans son atelier rue centrale, vous pouvez le voir à l’œuvre, si vous le questionnez sur son art, très gentiment il vous répond et vous repartez enrichi de nouvelles connaissances.

DSC03606 Maternité

Nous vous le répétons c’est vraiment « The artist ! »