La fromagerie d’Aranc récompensée au Salon de l’Agriculture.

P1040530

 

Ce fait deviendrait-il une habitude !  Pour la deuxième année consécutive « Joël Pelletier et son équipe » est primé lors du Concours national Agricole.

Cette année, une médaille d’or pour les fromages blancs et une de bronze pour les yaourts aux fruits.

Une réunion amicale était organisée  pour fêter ces récompenses. Monsieur Daniel Mathieu accueilla les participants, très fier de cette fromagerie qui honore son village. Puis vint le tour du représentant du Conseil dit encore « général » Guillaume Lacroix qui évoqua le rôle de son assemblée dans la création de cette fromagerie.

P1040548

Enfin, Joël Pelletier prit la parole.

Cet homme est un altruiste. 2% de son message parla de sa participation dans la création de cette entreprise, et 98 % furent consacrés aux mérites des autres.

Il n’oublia personne, son épouse Fortuna, sa fille Marlène, ses deux ouvriers, les cultivateurs du lieu messieurs Jean Claude Durochat et Stéphane Galleroz qui fournissent les 500 litres de lait nécessaires à la fabrication, Frédéric Larçon,l’entreprise de Messieurs Pélisson et Collard qui l’ont aidé à mettre au point le matériel nécessaire, son successeur à Meximieux, Monsieur Bussy qu’il avait formé et au sujet duquel il se plait à souligner que l’élève a dépassé le maître. Les  restaurants du plateau ne sont pas oubliés : Aranc Evasion, La Ferme Guichard, l’Auberge de la Praille qui jouent le jeu et font connaître les bons produits du pays aux touristes de passage. Notre altruiste pourrait montrer le chemin de la modestie à un certain monde politique qui sait le plus souvent ne couper que les rubans d’inauguration  en se targuant d’avoir généreusement débloqué tel ou tel budget oubliant généralement que cet argent est le résultat de nos impôts versés au niveau communal, départemental ou régional.

Il faut cependant reconnaître que l’argent de ces contribuables fut bien placé dans la résurrection de cette fromagerie d’Aranc, tenue autrefois par Paul Pelletier, père de Joël dans les années 1950.

P1020400

Est-ce le souvenir d’une enfance heureuse qui l’a ramenée au pays ? Nous pouvons le penser. En attendant la fromagerie et son joli petit musée attenant attirent une belle clientèle et participent à la connaissance de notre plateau.

 

La fromagerie d’Aranc semble modeste, mais elle s’avère une belle Ambassadrice du pays.

P1030933