DSC03370

P1050132

Les fours de Lompnes.

Nous ne connaissons que deux fours dans l'ancien bourg de lompnes.

Celui du carré Corbet qui pouvait être le four banal,

img651

Le four et la maison Dassin

et celui de la Chapelle de Lompnes né de la volonté de particuliers. Un certain nombre d'habitants achetèrent une propriété près de la chapelle pour en faire le four nécessaire à la cuisson du pain, nous relatons ci-dessous la VENTE DU TERRAIN pour la création du FOUR DE LOMPNES.

 

Entre jean marie Niogret, propriétaire demeurant à Lompnes d’une part, et Julien Pernon, Jean marie Sublet, Jean Marie Hugon, Jérôme et Claude Sublet, tous propriétaires à Lompnes, lesquels agissant conjointement et solidairement a été convenu ce qui suit savoir :

Jean marie Niogret déclare qu’il vend avec la garantie de droit aux dénommés ci-dessus une pièce de terrain de la contenance de cinq mètres et un tiers en largeur et sept mètres et un tiers en longueur à prendre sur une plus grande pièce qui lui appartient au nord de son bâtiment et au couchant de la chapelle saint Pierre de cette commune, la partie cédée sera prise en l’angle nord de cette propriété et jouxte le chemin public du village du couchant et celui qui conduit à la maison dudit Pernon au Nord ;

Les prénommés déclarent que la place par eux présentement a acquise est destinée à la construction d’un four tant pour leur compte que pour celui des autres habitants de la partie supérieure du village qui voudront se joindre à eux pour la construction dudit four et par eux payant leur quote-part tant du prix d’icelle place que des frais que nécessitera la construction du four.

Le vendeur devra enlever toute la bonne terre qui se trouve sur la place vendue d’ici au premier juin prochain et quant aux frais occasionnés pour la confection d’un four il sera libéré de fait de tous frais pécuniaires, ils sera seulement tenu comme tous les autres associés aux corvées nécessaires pour l’approvisionnement des matériaux.

Cette vente est convenue pour le prix de cent trente francs que les acquéreurs promettent payer à savoir : soixante francs comptant, et les soixante et dix francs au premier août prochain sans intérêt.

Les acquéreurs ne pouvant prétendre à aucun droit hors les limites de la place vendue, mais lorsqu’il s’agira de faire quelques réparations au four telle que crépissage ou autre,  le vendeur s’oblige de supporter sur son terrain les passages et échafaudages nécessaires.

Ainsi convenu et fait en autant de doubles qu’il y a de parties intéressées.

 

                    A Lompnes, le cinq mai mil huit cent trente sept.

 

         Suivent les signatures de Niogret, Pernon, Hugon, sublet, Sublet, Sublet

Ledit four de Lompnes revit chaque année à la Saint Pierre patron de la Chapelle, grâce au ski-club qui cuit les galettes et l'anime en en faisant une fête de quartier très appréciée des habitants de la commune. L'association Le Dreffia fait le même jour une exposition du patrimoine local à la chapelle.

P1050220

 

DSC03383

 

Scan10093

Quelques anciens très fiers de la création du four dans les années 1980