Avec tous mes remerciements à Monsieur Martin Scalway.

 

Le lac au Canada, que commémore adjudant Donaldson, aviateur décédé dans le crash de La Praille est en Saskatchewan.  On le peut trouver sur Google Maps comme "Donaldson Lake, Saskatchewan".
 
D'autre part voici des précisions sur les fouloirs de soie que portaient les aviateurs :

Front intérieur Vintage

refait, reloved, rabâchées

Les cartes de l’évasion étaient la création de Clayton Hutton, un excentrique MI9 officier britannique pendant le WW2. Hutton avait des cartes imprimées sur soie, puisqu’il ne se dégrade dans l’eau et aussi ne fait un bruit comme du papier. Les cartes ont été délivrées aux militaires tout au long de la WW2 et au-delà ; avec les troupes cacher les cartes à l’intérieur de la doublure de leur uniforme ou évider le talon de leur botte et cacher la carte là. S’ils ont été capturés ou abattus, ils avaient ensuite une carte alors qu’ils pourraient tenter de s’échapper et à regagner leurs foyers.

Tous nos éléments aux évasion et échapper sont fabriqués des objets originels, sauvé des cartes de WW2 et la guerre froide.

Beaucoup de nos cartes proviennent d’un ex-soldat d’Ingénieurs Royal. Il a commencé sa carrière militaire comme simple soldat et a gravi les échelons pour devenir officier. Durant les années 1960, il était commandé de vider les magasins régimentaires et de « se débarrasser » des boîtes et des boîtes de cartes de l’évasion. Les cartes datant des années 1940 jusqu’au milieu des années 1950 – WW2 grâce au début de la guerre froide. Les cartes avaient été un tel succès pendant le WW2 que les militaires ont continué à imprimer et leur délivrer aux équipages de vol dans la période après 1945.

Étant l’homme ingénieux qu’il était, l’ingénieur « débarrassé » des cartes en les stockant dans son loft, où ils restèrent jusqu’en 2013, quand il a contacté le Front intérieur Vintage. Grâce à lui, l’histoire des cartes s’allume ; réécriture de l’histoire et se souvenir du passé – tout en regardant vers l’avenir.

Nous refaire les cartes dans beaux cadeaux et accessoires avec l’histoire et la provenance, tels que les housses de coussin, agendas, cravates, foulards et broches. Vous pouvez en savoir plus sur les cartes et acheter tous nos « échapper et éviter » produits de notre site Web à www.homefrontvintage.co.uk.

Escape map detail

Home Front Vintage

remade, reloved, retold

Escape maps were the creation of Clayton Hutton, an eccentric MI9 British Army officer during WW2.  Hutton had maps printed onto silk as it doesn’t degrade in water and also doesn’t rustle like paper.  The maps were issued to the military throughout WW2 and beyond; with troops hiding the maps inside the lining of their uniform or hollowing out the heel of their boot and hiding the map there.  If they were captured or shot down, they then had a map so they could try to escape and find their way home.

All our escape and evade items are made from genuine issue, rescued maps from WW2 and the Cold War.

Many of our maps are sourced from an ex-Royal Engineers soldier.  He started his army career as a private and worked his way up through the ranks to become a commissioned officer.  During the 1960s he was told to clear out the regimental stores and ‘get rid’ of boxes and boxes of escape maps.  The maps dated from the 1940s to the mid-1950s –WW2 through to the start of the Cold War.  The maps had been such a success during WW2 that the Military continued to print and issue them to aircrews flying in the period after 1945.

Being the resourceful chap that he was, the Engineer ‘got rid’ of the maps by storing them in his loft, where they stayed until 2013 when he contacted Home Front Vintage.  Thanks to him, the story of the maps goes on; retelling of history and remembering the past – whilst looking to the future.

We remake the maps into beautiful gifts and accessories with history and provenance such as cushion covers, notebooks, ties, scarves, and brooches.  You can read more about the maps and buy all our ‘escape and evade’ products from our website at www.homefrontvintage.co.uk.