DSC07169

La vierge de Lacoux ;

L’an 1858, le 3 octobre a eu lieu la bénédiction de la statue en fonte placée sur la montagne dominant Lacoux. Les frais du monument s’élevaient à 900 francs, couverts par les dons de tous les habitants du village, de la famille Servan et de plusieurs familles d’Ambérieu en Bugey.

La cérémonie a eu lieu à 17 heures avec la participation des fidèles de beaucoup de paroisses environnantes.. Toutes les maisons de Lacoux étaient ornées de guirlandes et d’oriflammes. On fit même des arcs de triomphe le long de la rue.

DSC07167

Lacoux, vu de la colline de la Vierge

Les jeunes de la paroisse ont voulu tour à tour avoir le privilège de porter la statue pesant 500 kilos. On arriva sur la montagne par un temps magnifique dans le plus grand enthousiasme. Et l’on installa la vierge sur un socle de pierre. L’abbé Egraz, curé d’Hauteville fit une allocution chaleureuse, sur le thème « Ecce Mater Tua » gravé sur  le piédestal. Il était entouré des curés Pillard de Cormaranche, Pascal curé de Chaley,  Berger curé de Lacoux, de l’abbé Pollet vicaire à Hauteville.

Un attentat en 1912.

Le samedi 9 mars 1912, à la tombée de la nuit, on entendit dans la région, une forte détonation semblable à celle d’une cartouche de dynamite, au sommet de la colline qui domine lacoux et le lendemain, on constatait avec consternation que la statue de la Vierge n’était plus sur son piédestal. L’émotion et la douleur furent générales. Seule la tête couronnée de la statue gisait sur la colline ; le reste du corps était précipité 40 mètres plus bas. L’abbé Franquin en fit replacer une semblable en automne 1912,

En 1914, par une nuit d’orage, d’une manière mal définie la statue fut de nouveau détruite….

1955 : Une troisième fois la  statue est érigée.

C’est sur l’initiative de l’abbé Borel, curé de Cormaranche qu’une nouvelle statue verra le jour.

Messieurs Alphonse Monnet, sculpteur à Champdor, Monsieur Chapuis des Carrières, Gaspard Carrara de Cormaranche et Adolphe Lambert charpentier ont uni leurs forces pour qu’une nouvelle statue offerte par les paroissiens de villages retrouve sa situation ancienne.

Elle fut inaugurée le 2 octobre 1955, par Monseigneur Fourey évêque de Belley, les curés Renand d’Hauteville, Bardet de Thézillieu, Genevray de Tenay, Carra de Corcelles, Bellec Aumônier de Mangini ainsi qu’en présence de Monsieur André Dupont maire de Lacoux, Charles Dupont adjoint et tout le conseil municipal du village.

Depuis cette date, la vierge de Lacoux est en place. Nous vous conseillons de vous rendre sur place, vous avez du haut de la colline une des plus belles vues du plateau d’Hauteville.

DSC07170