26 octobre 2017

Le périple de la Vierge de Boulogne

LE GRAND RETOUR   En 1938 le 13ème centenaire du débarquement mystérieux fut commémoré à Boulogne/Mer par un congrès marital national. En effet en 638 « une barque sans rames, ni voiles, ni matelots » et qui portait seulement une statue en bois de Marie tenant sur son sein son Divin Enfant, vint s 'échouer sur cette plage du Nord. Notre Dame de Boulogne réapparaît pendant la seconde guerre mondiale. Portée de paroisses en paroisses, 4 reproductions de la Vierge sillonnent la France de 1943 à 1948 de Lourdes à... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2017

Les amis de Mazières

Les Amis de Mazières Comment est née l’association : Suite au décès soudain de Mme PESENTI, son époux a voulu lui rendre hommage, entouré d’une équipe d'amis proche afin de faire quelque chose sur le site de Mazières où il se rendait souvent lors de l'hospitalisation de celle-ci. J’ai trouvé l'idée extraordinaire puisque  j'avais aussi un fort attachement personnel et familial dans ce lieu de recueillement qui me ressource lorsque je vais me recueillir sur ce site. Nous avons donc décidé de nommer notre nouvelle ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2017

Aimer son pays natal

Aimer son pays natal ! Ce n’est pas d’aujourd’hui que cela date, les exilés même dans les plus belles villes du monde, ont eu  le « blues » pour la contrée où ils étaient nés. « Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village Fumer la cheminée, et en quelle saison Reverrai-je le clos de ma pauvre maison, Qui m'est une province, et beaucoup davantage ? » Joachim du Bellay à Rome au XVIème siècle. Qui aime son pays natal devrait se transformer en ambassadeur pour en vanter les mérites et savoir le... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2017

Histoire de la vierge de Lacoux

La vierge de Lacoux ; L’an 1858, le 3 octobre a eu lieu la bénédiction de la statue en fonte placée sur la montagne dominant Lacoux. Les frais du monument s’élevaient à 900 francs, couverts par les dons de tous les habitants du village, de la famille Servan et de plusieurs familles d’Ambérieu en Bugey. La cérémonie a eu lieu à 17 heures avec la participation des fidèles de beaucoup de paroisses environnantes.. Toutes les maisons de Lacoux étaient ornées de guirlandes et d’oriflammes. On fit même des arcs de triomphe le long... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]