B d'Ormesson c'est là-haut que ça se passe "Bien sûr c'est là-haut que ça se passe!

B Johnny soyez heureux

A bientôt les amis! Soyez heureux!

Les enfants du Paradis !

Le meilleur film de tout les temps selon les critiques de cinéma.

 Deux Jean  en deux jours sont aux portes du Paradis.

L’un était bien né Jean Bruno Wladimir François de Paule Lefèvre d’Ormesson et l’autre ne l’était pas, Jean Philippe Smet,  sans famille ou presque !

Deux destins différents !

L’un était écrivain et l’autre baladin.

L’un est sorti de son écrin familial pour rencontrer le monde à qui il a fait du bien, se posant des questions fondamentales : « Au Plaisir de Dieu » « Et toi mon cœur pourquoi bas-tu » « Presque rien sur presque tout »  « La création du monde » « Qu’ai-je donc fait » « La vie ne suffit pas » « C’est une chose étrange à la fin que ce monde » « La vie ne suffit pas » « Un jour je m’en irai sans en avoir tout dit » « c’est l’amour que nous aimons » « C’était bien ! »

Autant de questions essentielles pour notre méditation.

L’autre Jean dit « Johnny » était d’abord un copain, puis un ami, puis un lien entre beaucoup d’humains. Le titre de ses œuvres est tout un programme « Je te promets » « Que je t’aime »  « Vivre pour le meilleur » « J’ai oublié de vivre »  « L’envie » « Marie » « mon plus beau Noël »

Ils se posaient tous deux des questions existentielles, qui trouvaient un écho sur toutes les générations. Ils étaient des miroirs dans lesquels les uns et les autres pouvaient se reconnaître.

Ils ont réjoui beaucoup de monde.

Ils aimaient l’un et l’autre leur prochain.

« Il n’y a pas de plus grande joie que de réjouir un autre être ! » Louis Aragon

L’écrivain et le baladin ont atteint leur but. Rendre heureux tout un chacun.

Des millions de sourires et de rires ont été provoqués par l’un et l’autre sur le visage de leurs contemporains. Ils étaient lumineux et ils sont regrettés.

Et si la joie des autres était la clé pour entrer dans une éternité désirée ou redoutée ?

Allez les amis, dormez en paix, vous aviez peut-être la solution. Celui en Lequel vous croyiez ou espériez, ne vous laissera pas à la porte du Paradis.