A Les amis de Mazières photo Guy Somain

Pèlerinage de Mazières, une tradition ancestrale qui perdure.

 Il y a fort longtemps, le clergé institua deux pèlerinages annuels : le premier le 2 juillet de chaque année où l’on fêtait la visitation de Marie à sa cousine Elisabeth, le deuxième le 8 septembre, date à laquelle on célébrait la nativité de la vierge. Ces pèlerinages ont perduré jusque dans les années 1980.

Ensuite, il fut institué une messe de secteur le premier dimanche de juillet. Enfin, depuis l’an 2000, une cérémonie a lieu le 15 août pour fêter l’Assomption. Ce rassemblement entraîne encore une centaine de pèlerins chaque année.

2018, n’a pas manqué à la tradition ancestrale.

Cette année encore, le Père Didier Gaud, assisté du Père Jean Guillet, du père Hubert Maillard et du diacre Axel Albar, ont célébré une messe très suivie par de nombreux pèlerins très heureux de se retrouver dans ce lieu ancestral.

Les amis de Mazières rénovent le site.

Depuis quelques années, une équipe du Plateau sous la direction de Patrick Pesenti amène des améliorations sensibles sur le site,

Des bancs et des tables de pierre ont été installés  près de la statue de la Vierge et près de la chapelle permettant aux visiteurs venus prier de se poser et de s’installer pour leur méditation.

Les non-croyants qui aiment ce site, peuvent le dimanche venir piqueniquer en toute quiétude, un barbecue de pierre leur permet même de faire des grillades sans créer ces petits foyers de pierre qui dénaturaient le lieu.

Sanctuaire ou oratoire ?

Cette année les amis de Mazières commence la construction d’un oratoire. Le terme de sanctuaire cité plusieurs fois n’est pas approprié.

 

Dans une église ou un temple, le sanctuaireest la partie où se trouve l'autel, ici il s’agit plutôt d’un oratoire. L'oratoire a un caractère rural puisqu'il permettait aux paysans vivant dans un univers parfois décentré de venir se recueillir pieusement auprès d'un saint patron et de s'adonner à une prière sans pour autant se rendre à l'église. Néanmoins l'oratoire constitue davantage qu'un lieu de culte ; c'est aussi un lieu de remerciement et d'offrande avec l'espoir en retour de la protection du saint auquel il est dédié.

La construction en cours permettra de libérer la statue de l’esplanade des ex-votos ou autres marques de piété de plus ou moins de bon goût que déposent les visiteurs mais respectons leur choix.

En cela, les amis de Mazières entreprennent une belle œuvre.

Cette équipe est à encourager. Elle organise un repas après  la messe qui connait chaque année de plus en plus de succès et dont la recette permet de continuer leur œuvre.

Si vous ne participez pas au pèlerinage et si vous aimez le lieu, vous pouvez toujours les contacter pour contribuer à leur dévouement pour rentre cet endroit encore plus agréable.