hiver 2008 007

La peste de 1587 à Lompnes

 

Lompnes ne fut pas épargné dès 1587

 

L’épidémie atteint Evosges et Corlier en 1588.

Les rares pesteux guéris ne rentraient dans leur maison qu’après le passage des nettoyeurs de peste. Le prix pour nettoyer une habitation était d’environ la location annuelle d’une maison, soit en 1588 30 florins Savoye à Evosges.

 

 

Pour se préparer au grand passage, on faisait des dons aux bâtiments de culte, c’est ainsi que pour la Chapelle de Lompnes on a pu relever les donations qui suivent.

 

 

 

Inventaire des pièces et titres concernant la chapelle saint Pierre de Lompnes remis à Joseph Faure Prêtre de Bons, recteur d’icelle, par Jean Micard notaire royal et châtelain dudit lieu.

 

Procès entre M. Clair d’épinaz prêtre curé de Cerières(sic) et entre Claude Cerdon prêtre curé d’Hauteville et Jean Raynaud syndic de lompnes avec diverses procédures et actes de mise en possession cotee a.

 iItem, une clause de testament contenant la somme de soixante florins monaye de Savoie légués en faveur de ladite chapelle de st pierre de lompnes et du recteur d’icelle, par

claude fils de Benoit Corbet

par son testament du 8/9/1587 reçu par Maître Thollomand, notaire ducal et par lui signé cotté B

 

Autre clause du testament passé en faveur de laditte chapelle par

Claude Jolivet dit fariné de Lompnes, par lequel il donne à la chapelle la somme de vingt florins monnaie de savoye et pareille somme pour ses enfants qui décèderont du mal contagieux, étant ensepulturé en ladite chapelle st pierre par acte du 24/8/1587 reçu par Maître Hugon, notaire ducal  cote c.

 

Item le testament dudit

Claude Corbet dit Bergenas de Lompnes contenant le legat en faveur de ladite chapelle de soixante florins du 8/9/1587 reçu par Me Thollomon coté d

 

Item, une copie de testament de

Jean Sublet dit Morel de Lompnes du 9/6/1587, non signé par lequel il donne à ladite chapelle 10 florins valant 4 livres  cotté E

 

 

Traité fait entre Claude Meygret, prêtre curé et Grand Pierre Corbet tuteur de Louise Bertin contenant une messe fondée en ladite chapelle saint pierre par fut honnête Pierre Bertin tous les samedis de chaque semaine à raison de cinq florins par année. Fait le 20/2/1564

 

Transaction entre Louis Cerdon prêtre curé de Bons recteur de la chapelle entre Pierre et Claude enfant de fut honnête Jean Meygret concernant les droits de ladite chapelle le 15/6/1588

 

Testament d’André Corcelles dit Tivoz du 3/6/1587 par lequel il donne à la chapelle la somme de cent florins qu’il ordonne être payés par chacun de ses enfants mâles et femelles qui décéderont du mal contagieux et qui seront ensépulturés.

 

Au nom de Dieu soit loué et à tous, le 22 juin 1587 Claude Sublet, cuturier de Lompnes lequel étant malade du mal contagieux a fait son testament et donne et legue à la chapelle st Pierre de Lompnes en cas qu’il vienne à décéder du mal contagieux, tant pour lui, sa femme, jean et Pernette ses enfants pour chaque corps 15 Florins.

 

Louise Veuve de Claude La Darmisière dit Sorlin donne cinq florins pour la chapelle.

Le grand passage effectué, tous ces donateurs ont dû gagner le paradis.....