Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
LGUYHAUTEVILLE01
3 avril 2020

Un tableau de Sevin à Champdor

img338

Adoration des mages : tableau de Pierre Sevin daté de 1690 . Dimension 3.10 mX 2 m

Qui était, Pierre Paul Sevin

Né à Tournon vers 1645 et fils du peintre des comtes de Tournon, Pierre Paul Sevin reçoit très tôt une éducation jésuite et artistique. A la mort de son père, il se spécialise dans le décor à fresque et le décor éphémère. Il officie principalement pour les jésuites. Il est également reconnu pour ses madrigaux. Sa carrière démarre vraiment à Rome et à Venise où il réalise des décors éphémères pour les fêtes de son temps, comme le Carnaval de 1669.

En 1673, il devient le peintre attitré du cardinal Emmanuel-Théodose de Bouillon. De Rome, Pierre Paul Sevin part pour Paris et la cour du roi Louis xiv. Le règne du Roi Soleil est marqué par une période intense d’activité festive. Grâce au Père Menestrier et au Père Lachaise, il obtient des commandes royales et sa signature est suivie de la mention « Peintre du roi ».

Dans le royaume de France, pour le compte de la famille royale ou des jésuites.On lui doit notamment les cérémonies de canonisation de saint François Borgia en 1672 à Tournon, pour la naissance du duc de Bourgogne en 1682 au Collège Louis-le-Grand à Paris et l’entrée des ducs de Bourgogne et du Berry à Grenoble en 1701.


Malheureusement, son style baroque, très marqué par l’Italie et les œuvres du Bernin ne convient pas à la Cour classique du royaume de France.


En 1689, Pierre Paul Sevin quitte Paris pour la province. Sa ville natale en point de chute, l’artiste mène une vie itinérante et continue à réaliser des décors (à Trévoux, Lyon, Villefranche, Dombes par exemple ainsi qu’à la Collégiale Saint-Julien de Tournon).
Pierre Paul Sevin meurt le 2 février 1710, probablement de la peste.

Comment ce tableau est-il arrivé jusqu'à Champdor?

Peut être par Jean François de Montillet, né à Champdor, qui fut évêque d'Auch?

DSC00772

Les armes de Jean François de Montillet

Encore une énigme à trouver.....

 

Publicité
Publicité
Commentaires
LGUYHAUTEVILLE01
Publicité
Archives
Visiteurs
Depuis la création 268 026
Publicité