27 janvier 2021

Le patronage en 1935

Le patronage dans les années 1935 - 1936La première image a été prise lors d'une représentation à la salle paroissiale à côté de l'église d'HautevilleLa deuxième sur les bords de l'Albarine à la pêche aux vairons ou aux dormilles, on aperçoit La Savoie en fond d'imageLa troisième a été prise aux Aberreaux et la quatrième certainement dans le cloître d'Ambronay...Les enfants étaient nés dans les années 1925....Bien malin qui reconnaîtra quelqu'un.
Posté par Louis Henri GUY à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2021

LE TEMPS DES PETITS BISTROTS……

LE TEMPS DES PETITS BISTROTS……   Ce n’était pas un vrai métier, tous les « bistroquets » que j’ai connu étaient pluriactifs, ils étaient paysans, bouchers, coiffeurs, épiciers, leur fond de commerce était plus une institution qu’une boutique.  Pas de radio, pas de télé, le café était le seul lieu de rencontre pour les habitants qui travaillaient du lundi matin au dimanche à midi. Ouverts de l’aube à minuit, c’est à la veillée, en revenant de la fruitière que les bistrots connaissaient le plus d’affluence. ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2021

La passion du feu

La passion du feu...                Incendie dans le ciel de Champdor,  selon Alain Sauquet     Dès l'enfance, j'ai toujours été passionné par le feu, cela a commencé alors que j'avais 5 ans, les jeudis d'automne, je recherchais la compagnie d'Anthelme Hugon, cantonnier de la commune.   qui  à cette époque entassaient le feuilles mortes pour les brûler , je l'accompagnais dans son travail et le soir, inexorablement, j'avais la... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2021

L'hiver poétique d'Alain Sauquet

Alain est un pro de la photo et des montages vidéos.Son oeil et son objectif avisés nous livrent de petites merveilles que je mme dois de partager. Bien que je n'aime pas l'hiver qui est un vilain comme le nommait le poète Charles d'Orléans vers 1460 : Hiver, vous n'êtes qu'un vilain ! Été est plaisant et gentil, En témoin de Mai et d'Avril Qui l'accompagnent soir et matin. Été revêt champs, bois et fleurs De sa livrée de verdure Et de maintes autres couleurs Par l'ordonnance de Nature. Mais vous, Hiver, êtes trop... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2021

Le Val de l'Albarine

Létang de Letanche Le val de l’Albarine.   J’ai toujours appris à l’école qu’une rivière qui coulait entre deux montagnes, s’appelait val. C’est le cas de l’Albarine. L’appellation plateau a été plus tardive, elle servait à promouvoir la station climatique qui luttait contre la tuberculose.   Toutes les vieilles histoires, toutes les légendes nous obligent à croire que l’Albarine ne coulait que dans la basse vallée : la dame blanche des Balmettes, les poèmes de Moirya ou de Gabriel Vicaire, et même Lamartine... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2021

Pour garder le moral durant l'hiver :Au beau pays des fleurs !

Au beau pays des fleurs ! A qui ferait-on croire qu’il restait encore un mètre de neige en montagne au 15 avril, et qu’on se retrouverait un mois plus tard dans une pareille débauche fleurie à rendre jaloux les producteurs de mimosas. Les perce-neige, les biens nommés passaient déjà leurs têtes au milieu des glaçons nivéoles au printemps et les premiers bois jolis pointaient leurs fleurs roses étoilées au parfum envoûtant. .     Dans la prairie, les Clochettes violettes et blanches appelées pompeusement... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2021

Un soir à l'Opéra de Paris

Un soir à l'opéra de Paris, Le mardi 11 mars 1986, ma profession m'appelait à Paris. En me rendant dans mon hôtel, place de l'opéra comique, je descendis du métro place de l'Opéra, je vis que l'on donnait ce soir là "La Traviata" de Verdi. Je n'avais pas de billet, mais après avoir déposé mon bagage à l'hôtel, je me rendis sur le parvis de l'opéra où des spectateurs empêchés revendent leurs places. Je me mis donc dans la file des acheteurs, un couple devant moi désirait deux places Un jeune homme, n'en avait qu'une, elle était... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2021

Hauteville en pleine santé

La station climatique d'Hauteville-lompnes possédait jusqu'en 1965 de trois blocs opératoiresUn à ManginiUn à l'InterdépartementalUn à Régina.Ces blocs n'avaient rien à envier aux blocs des actuels hôpitaux périphériques , la preuve ci-dessous  
Posté par Louis Henri GUY à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2021

Confinement : souvenirs d'évasion...

Confinement : souvenirs d’évasion. Dans ces périodes où nous sommes plus ou moins cloîtrés à domicile, notre esprit est épris de nomadisme et du fond de notre appartement, nous n’avons plus que nos souvenirs des grands espaces, je me propose de vous faire partager mes voyages à travers le monde…. Je n’avais vu la mer qu'à 18 ans, c’était une formidable découverte pour un bugiste qui n’était jamais sorti de son trou. Bien sûr, il connaissait Lyon grâce aux cars Laffont, et Bourg pour être allé en pension à Saint Louis, mais les... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2021

Echo du Plateau, nouvelles paroissiales

   Baptème : Le 26 septembre 2020 à LACOUX Lise Lucienne Marie PESENTI, Fille de Rémi PESENTI et Laure Amélie PESENTI 01110 Plateau D'HAUTEVILLE.    Célébration des funérailles : BRENOD  29/09/2020   Marie  Hélène ZONCA 73ans   Georges Martinand,  est décédé le 23 juillet à Brénod à l’âge de 68 ans. Des hommages lui ont été rendus au cimetière de Brénod.     HAUTEVILLE  09/09/2020  Julia DUMAREST 101ans 25/11/2020 Manuel ANTUNES DE JESUS 83ans 1er... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]