L'Hotel de Ville s m 192

 

Vous avez peut-être appris que la majorité du conseil municipal de Brénod veut défigurer les combes de Léchaud et de Férirand, détruire leur paisible nature, leurs fragiles environnements en y installant un parc d’éoliennes de 200 m de haut.

P1060310

 

Ils sont déterminés, attirés par l’appât financier que représentent quelques dizaines de milliers d’euros qui seraient distribués en dédommagement à la commune par le promoteur du parc, WPD.  

 

Nous, habitants des combes et principaux concernés, l’avons appris fortuitement, le bulletin municipal mentionnant ce sujet ne nous ayant pas été distribué (il n’a été mis sur Internet que très récemment, plus d’un mois après sa parution).

 

Cependant, en creusant un peu le dossier, nous avons découvert que les propriétaires de WPD qui veut défigurer nos beaux paysages sont deux milliardaires allemands.

 

Il s’agit des deux fondateurs de WPD : Klaus MEIER et Gernot BLANKE.


Ils sont en train de mettre leur société en vente, et elle est estimée environ EUR 5.0 Milliards.

 

 

Ils ne viendront probablement jamais à Brénod, sont de Brême, dans les vastes plaines du nord de l’Allemagne, et s’en moquent complètement de défigurer nos beaux paysages.

 

D’autant que leur société sera vendue lorsqu’ils auront installé les éoliennes dans nos combes.

 

Ils vont s’empresser d’essayer de réaliser ce projet, comme d’autres, car, plus WPD a de projets démarrés ou en plan, plus WPD vaudra cher lors de sa vente.

 

Leur intérêt est essentiellement financier.

 

Leurs collaborateurs de Boulogne-Billancourt ou de Lyon eux aussi s’en moquent complètement de défigurer nos beaux paysages et de dévaloriser l’environnement de nos communes.

 

Idem pour la majorité des membres du conseil municipal, visiblement déterminée, pour quelques dizaines de milliers d’Euros tombés du ciel, à dégrader parmi les plus beaux sites de leur commune pour au moins 50 ans.

 

Sans parler des fortes nuisances sonores, sur la faune, sur les troupeaux, dans les sous-sols et sur les populations, pour au moins 50 ans.

 

Ils se moquent des habitants concernés, et même de savoir à qui ils auront affaire une fois WPD vendu !

 

Apparemment, seul l’argent les intéresse.

 

 

Ces deux milliardaires allemands, eux, récolteront pour ce champ d’éoliennes des millions d’Euros.

 

Ces projets seront financés essentiellement par des banques, principalement allemandes.

 

Ces financements serviront notamment à acheter des éoliennes allemandes, fabriquées en Allemagne (ou en Espagne chez un sous-traitant moins cher).

 

Le transport des éoliennes sera probablement réalisé par des entreprises spécialisées allemandes.

 

Cependant, l’entretien du chemin d’accès aux éoliennes, lui, sera fait par des français.  

# 061

eoliennes

 

 

D’autant que, des éoliennes, nos amis allemands n’en veulent plus chez eux en zone de montagne, mais seulement en plaine.

 

Et encore, elles doivent être installées à une distance des habitations d’au moins 10 fois la taille des pales (2 x 100 m de haut dans notre cas, soit à 2 km de chaque maison, et non pas à 500 m comme en France).

 

En 2021, seules 8 éoliennes ont été autorisées dans toute la Bavière, le plus grand länder de l’Allemagne (20% du pays), avec de très belles zones montagneuses.

 

Les bavarois ne veulent tout simplement pas d’éoliennes défigurant leurs beaux paysages, après quelques premières dénaturations de paysages commises.

 

Alors, nos deux milliardaires de Brême viennent installer leurs éoliennes chez nous, et un peu partout ailleurs dans le monde d’ailleurs.

 

Partout où ils trouvent de coopératifs locaux à qui ils distribuent généreusement quelques milliers d’euros en contrepartie des millions qu’ils récoltent pour leurs éoliennes.

 

Et puis, au bout d’un moment, ils vendent les projets installés, ayant défiguré les paysages, détruit l’environnement, et déprécié les territoires.

 

Ou même ils vendent carrément leur société comme nos deux propriétaires milliardaires de WPD.

 

Comme ça les problèmes environnementaux, et surtout le couteux démontage de leurs appareils indestructibles, c’est plus eux… 

 

Bravo à ces deux milliardaires, Klaus et Gernot !

 

 

Si vous souhaitez arrêter la destruction de l’environnement de nos belles combes, de leurs calmes paysages, de leurs écrins de nature, ainsi que le mépris des habitants concernés, rejoignez ProBugey !

 

ProBugey est, en loi 1901, une Association pour la Défense et la Protection des Paysages et de la Nature du Haut-Bugey.

Elle a pour objet la défense et la protection des paysages, des sites et des espaces naturels du Haut-Bugey, et plus particulièrement ceux des communes de Brénod, Chevillard, des Neyrolles et de Haut-Valromey.

 

L’association se réfère notamment à cet égard à la Convention Européenne des Paysages, entrée en vigueur en France le 1er juillet 2006.

 

Dans ce cas merci de bien vouloir signaler votre intérêt à la Secrétaire de ProBugey, Sylvie PATUREL,  en lui indiquant votre adresse et outre votre e-mail, un numéro de téléphone.

 

Son adresse mail est  : S.Paturel@yahoo.fr

 

  1. La cotisation annuelle de membre actif est  à partir de EUR 5.00
  2. On devient membre bienfaiteur en versant un minimum de EUR 50.00, puis une cotisation annuelle de EUR 20.00.

 

Parmi les membres de ProBugey figurent bien naturellement les habitants des combes dont on souhaite défigurer l’environnement.

 

Merci beaucoup par avance, et n’hésitez pas à faire circuler ce mail parmi vos amis de la nature ou sympathisants de notre cause.

 

Je vous souhaite un beau printemps  (venez visitez nos combes : elles sont magnifiques au printemps… pour le moment).

 

 

 

Jean-Pascal ROLANDEZ

 

Président de ProBugey