08 juillet 2018

Le pain de ménage

LE PAIN DE MENAGE..   C’est à la terre de la Combe que l’on avait confié tout notre espoir pour la future récolte. Après le ramassage des pommes de terre qui avait permis de débarrasser toutes les mauvaises herbes puisque l’on avait pioché, sarclé toute une saison, elle était aujourd’hui propre comme un jardinet. Cela avait commencé par le labour, un attelage de quatre vaches tirant l’antique charrue à mancherons, puis la herse avait égalisé et préparé le lit des semences. Ces semences qu’il avait fallu passer au grand van... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2018

De Saint-Rambert à Champdor : les souvenirs du petit berger de La Palud

  Un sport maintenant interdit, la chasse aux grenouilles ! Ecolos et sensibles, s’abstenir  Cette année là, je ne sais si cela venait d'un printemps pluvieux, mais il y avait beaucoup de grenouilles, mais vraiment beaucoup. Nous allions faucher le grand pré de La Fin, juste devant la maison, André me dit de prendre un sac, de suivre la faucheuse et de ramasser tout ce qui sautait. J'avais laissé mon troupeau un peu en dessus de la prairie à tondre et au petit matin la chasse commença. Les grenouilles dérangées... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2018

les choux de Champdor

LES CHOUX DE CHAMPDOR.     Je ne vous laisserais pas le temps de m’accuser de chauvinisme, je vous l’avoue tout de suite, les célèbres choux de Champdor étaient bien les choux de toute la région. C’est pour les mettre en valeur qu’un important grainetier avait trouvé cette heureuse appellation qui les faisait entrer dans la cour des grands –cœur de bœuf, saint Brieuc, Etampes etc. - Ce sont nos ancêtres partant chaque hiver gagner leur minimum vital en peignant le chanvre dans l’Est de la France et nourris avec des... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2018

Le dernier moine de l'abbaye de Saint Sulpice

  "Le premier vendémiaire an 10 de la république française a été établi l'acte de décès de Michel Crochon ex religieux du ci-devant Abbaye de Saint Sulpice au Département de l'Ain le premier vendémiaire an 10 de la République française à une heure du matin, âgé de soixante et dix ans né à Annecy, département du Mont Blanc n'ayant pu lécouvrir le moindre père par faute de son acte de naissance que nous n'avons pas.........Sur la réquisition à moi faite par Jean Joseph Sublet et par le citoyen Jean Baptiste Charles... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2018

La farce du Boulanger

       LA FARCE DU BOULANGER.        On se souvient encore de ce bon pain d’avant la guerre, au levain, cuit au feu de bois ; ce pain dont on tente de retrouver le goût aux fêtes des fours. On se souvient des couronnes craquantes pesées à l’avance, marquées d’encoches en chiffres romains indiquant le poids –exemple XXIIII soit 2.400 kg- On se souvient encore des années difficiles et des 350 grammes attribués quotidiennement aux travailleurs de force et aux adolescents... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2017

Le dernier moulin

Le dernier moulin Tout en regrettant que la vie et l’histoire de nos anciens paysans qui ont fait le pays soient peu connues et même occultées, je me crois obligé de vous conter l’histoire du dernier moulin du plateau. Certains se souvenant d’anciennes appellations, nous avons même retrouvé l’emplacement du dernier moulin à vent. Situé au sommet d’une colline toute pelée, précédé d’une grande plaine appelée « Pré la bise », il n’avait sûrement rien d’une éolienne et ne devait fournir qu’une modeste énergie ne servant... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2017

Les chanoines de Retord

LES CHANOINES DE RETORD.   Il faut avoir lu le beau livre de Jean Laurent « Terre d’hommes et de ciel » pour comprendre ce que fut jadis la vie de ces gens de Retord où pendant des siècles, des générations ont réussi à vivre dans des conditions que l’on ne s’imagine plus ; des gens qui avec acharnement, avaient réussi à faire de leur désert si peu généreux, une paroisse la plus étendue, la moins peuplée, la plus haute mais sûrement la plus belle du diocèse. C’est peut être pour se distraire, peut-être... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2016

Jean Nohain en visite à Hauteville

Jean Nohain en visite à Hauteville. Jean Nohain était l’animateur vedette des premiers pas de la télévision française appelée encore ORTF. Il était le précurseur des présentateurs d'émissions de divertissement, ses successeurs furent les Guy Lux, Jacques Martin, Jean Pierre Foucault, Michel Drucker, Nagui.... Il est  encore connu aujourd'hui comme parolier de Mireille.  Il a eu néanmoins d'autres titres de gloire dans le passé : Avant guerre, il organise sous le surnom de Jaboune des émissions radiophoniques pour... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2016

Fortuné Cadet à Hauteville

(1881-1931) - Auteur, Interprète Martial Arnaud Fortuné est né à Marseille le 8 décembre 1881, neuf ans après son frère aîné, d’où son pseudonyme de Fortuné cadet, il interprète une centaine de revues et d’opérettes essentiellement dans la cité phocéenne et sa région. Son talent d’auteur lui permet d’écrire de nombreuses chansons, dont « La chanson du cabanon » créée par Andrée Turcy à l’Alcazar en 1919. Il fait sa dernière apparition scénique dans la revue « Aquéou Marius » en juillet 1930. Il décède à Marseille en 1931. Qui... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 février 2016

La lessive autrefois!

LA GROSSE LESSIVE DU PRINTEMPS !   Avant que ne commencent les travaux des champs, il fallait se libéré des soucis ménagers  tout d’abord en faisant la lessive. Faire la lessive pour les maîtresses de maison, c’était comme la batteuse pour les hommes, des journées… rouges ! Il fallait choisir la date en dehors du carême, de la lune nouvelle et surtout éviter la semaine sainte (on disait que celle qui lavait son linge cette semaine  lavait son linceul !) On préparait tout à l’avance : sous... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]