16 février 2016

Les curés du plateau avant la révolution

  Ce document émane des archives du diocèse de Belley; Ref/ Abbé Renoud. On pourra remarquer que Lompnes était paroisse de 1411 à 1517, soit plus d'un siècle. Les prêtres avant la révolution du Canton d’Hauteville-Lompnes Ils desservaient les Chapelles Saint Pierre, N.D de Mazières, et l’Eglise Notre Dame de la Pitié ancien nom de l’Eglise d’Hauteville. Lompnes 1411 : Laurent Mestral 1433 : Humbert Gros 1481 Guichard Joux 1492 : Amédée Bouvard, docteur ès droit 1516 : Claude de Confignon ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2016

Les curés du plateau avant la révolution

  Ce document émane des archives du diocèse de Belley; Ref/ Abbé Renoud. On pourra remarquer que Lompnes était paroisse de 1411 à 1517, soit plus d'un siècle. Les prêtres avant la révolution du Canton d’Hauteville-Lompnes Ils desservaient les Chapelles Saint Pierre, N.D de Mazières, et l’Eglise Notre Dame de la Pitié ancien nom de l’Eglise d’Hauteville. Lompnes 1411 : Laurent Mestral 1433 : Humbert Gros 1481 Guichard Joux 1492 : Amédée Bouvard, docteur ès droit 1516 : Claude de Confignon ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2016

Légion d'honneur : les premiers médaillés d'Hauteville

Les premières Légion d’honneur  d’Hauteville-Lompnes . Les promotions de la légion d’honneur sont devenues des « marronniers » comme l’on dit dans la presse écrite. Il existe cinq promotions annuelles dans la Légion d’honneur, publiées au Journal officiel: trois promotions civiles : 1er janvier, Pâques, 14 juillet deux promotions militaires :                    - avril / mai pour les militaires de réserve et les anciens combattants      ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2016

Une statue qui joue "l'Arlésienne"!

Une statue pour le Comte Adolphe d’Angeville ! Nous étions le 15 septembre 1878, une proposition est faite à l’ensemble des communes du Plateau, pour ériger une statue en bronze à Adolphe d’Angeville pour le remercier et honorer sa mémoire. « Tous les habitants des montagnes du haut Bugey doivent éprouver le besoin et l’envie de lui témoigner leur reconnaissance en vue du bien être qu’ils éprouvent soit pour la facilité des communication individuelles, soit pour la facilité des transports  qui ont donné au commerce... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2016

Les révolutionnaires d'Hauteville-Lompnes

Les Révolutionnaires d’Hauteville-Lompnes. Beaucoup d’entre eux ont signé le cahier de doléances à présenter à l’assemblée Nationale. Le cahier de doléances d’Hauteville est un des rares en France à avoir représenter les trois pouvoirs, Noblesse, Clergé et Tiers Etat. Nous ne retiendrons ici que les noms de famille encore existants. Billiard Alexis, né en 1760 à Hauteville, laboureur, signataire du cahier de doléances du tiers état le 13 mars 1789. Membre de la société populaire d’Hauteville du 10 messidor an II au 10 frimaire an... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2015

Un procès retentissant !

Un procès retentissant ! Dame Marguerite de Michaud de Corcelles, veuve et héritière fiducière de Guillaume d’Angeville, Chevalier, Seigneur, Vicomte de Lompnes, Hauteville, Cormaranche et autres lieux, Appelante de Sentence rendue au Baillage de Belley, le 8 janvier 1779, et demanderesse, Contre Guillaume Guy dit La Violette et Philibert Chapuis, laboureurs à Hauteville, intimés, Et contre les Habitants des communautés d’Hauteville  assignés… » Voici mon ancêtre et celui de bien d’autres Guy d’Hauteville mis au... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2015

Champdor et son château

Photo aérienne Michel Raquin Le village de Champdor et son Château  Nom du village Champdor Dès l’an 800, le nom du village apparait dans les textes, son étymologie est assez contestée. Elle a donné lieu à travers les âges à de nombreuses interprétations parfois farfelues, Champ d’or : de riches gîtes métallifères étaient recelées dans le sol ?                          Certains voyaient... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2015

François de Sales, Evêque de Genève à Hauteville

Il y a 410 ans François de Sales visitait notre plateau…..  Vitrail église de la visitation à Annecy Quel temps faisait-il le premier novembre 1605, on ne le sait pas, fin d’automne début d’hiver la chronique de la visite de son Excellence François de Sales, Prince de Genève et Evêque de notre secteur n’en fait pas mention, cependant le rapport de sa visite donne quelques indications sur l’état de nos paroisses appartenant à son diocèse.   Rappelons en quelques lignes qui était François de Sales qui a tellement marqué... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2015

Les comptes de la chatellenie de Lompnes suivis des noms de famille

Les comptes de la châtellenie de Lompnes 1272 - 1329    Cet ouvrage  est paru sous l’égide des Amis des Archives de l’Ain et du Dreffia. Jamais nous n’avons eu de document aussi important et aussi ancien mis à notre disposition pour connaître la vraie histoire du château de Lompnes. En effet, si l’on se souvient que le roi Saint Louis est décédé en 1270, nous pouvons ainsi dater par rapport à l’histoire de France l’ancienneté  de ce document. Cet ouvrage est la traduction de ces longs rouleaux de parchemin –... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2015

Le petit train du plateau

« UN TRAMWAY NOMME DESIR »   Il y a tellement longtemps que nos grands pères l’espéraient, ils en avaient assez de faire les voyages à Nantua à pied en passant par la combe de l’Echaud. Nantua, la capitale où tout les obligeait à se rendre : commerce, justice, impôts….. Il y avait bien une diligence pour apporter chaque matin le courrier à Brénod, elle redescendait le soir, mais son horaire ne convenait pas.  On l’a bien sûr oubliée. Il faut être né depuis longtemps pour se souvenir encore de ce bon... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]