Immigration italienne

 

16 octobre 2020

ADIEU SIMON ! On t’aimait bien !

ADIEU SIMON ! On t’aimait bien ! Simon Seytier, le doyen des porte- drapeaux. Qui ne connaissait pas à Hauteville, Simon Seytier, homme toujours souriant qui ne manquait pas d’humour. Sa convivialité était très grande et c’était toujours un plaisir de le rencontrer. Passionné par le ski, le vélo, les morilles, il était  toujours présent lors des manifestations organisées par le ski-club de Lompnes lors de sa fête annuelle au four pour animer et faire cuire les excellentes galettes.   Il n’était pas rare non... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 17:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 mai 2020

Orsac à Hauteville-Lompnes histoire, les anciens se souviennent

La fondation de l'Orsac Tout a commencé par la volonté d'un homme René Sené, arrivé à Hauteville comme malade. Il s'installe à la pension "La Cascade". Pension La Cascade Il s'ennuie et cherche à rencontrer des jeunes poitrinaires comme on les appelait à l'époque. Toute cette jeunesse échange des idées et se demande pourquoi ne pas se rassembler en un lieu où elle pourrait vivre ensemble leur exil forcé dû à la maladie. Parmi ces jeunes, plusieurs sont pensionnaires de la villa Hélios, un petit sanatorium de 23 lits tenu par... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 mai 2020

Joseph Viallaz, maire d'Hauteville résistant

Joseph Viallaz Né le 27 avril 1886 à Saint-Rambert-en-Bugey (Ain), ouvrier d’usine et découpeur sur métaux. Joseph Viallaz était le fils de Marie Eugénie Coudière, ouvrière en soie. Il fut reconnu et légitimé par le mariage de sa mère avec François Marie Auguste Viallaz le 2 juin 1887. Il se maria le 12 mai 1913 à Lyon Ve arr. avec Lina Joséphine Goffaux, cuisinière. Il était domicilié à Oyonnax (Ain) où il exerçait le métier d’d’ouvrier d’usine puis après son mariage à Villeurbanne (Rhône), où il fut découpeur... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2020

Sanatorium Bellecombe, ses débuts.

Le sanatorium Bellecombe. Tout de suite après Mangini, le sanatorium Bellecombe fut ouvert en 1904. Crée par le docteur Quinson, gendre de Monsieur Lurin Maire et conseiller général d’Hauteville. Le personnel de Bellecombe sous la direction du Docteur Quinson. Il fut bâti sur l’emplacement de la scierie dont monsieur Lurin était propriétaire. Le sanatorium Bellecombe comportait 25 lits à l’ouverture. En 1905, il avait fait installer l’électricité par un groupe autonome. Le docteur Quinson professa jusqu’en 1911 date de son... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2020

Frère Gabriel Taborin sur notre plateau

Fondateur des Frères de la Sainte familleLe frère Gabriel Taborin nè le 1 novembr 1799 à Belleydoux.Après des années de séminaire et de formation pour l'enseignement, il arrive en 1827 à Brénod. Auxiliaire de l'abbé Charvet, curé de Brénod, il fait le catéchisme, dirige des retraines, prépare les enfants à la première communion et organise un pélerinage à Mazières.Frère Gabriel est tantôt à Brénod, tantôt à Champdor.A la demande des parents, une pension est accolée à l'école, elle recevra jusqu'à 60 enfants. En 1828, Le frère... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2020

Souvenir du père Jean : les rogations.

ROGATIONS   Souvenirs d’Enfance.     Lorsque j’étais à Reyrieux, Val de Saône, je me souviens qu’à la saison printanière, j’accompagnais, comme enfant de chœur, le curé, à travers la campagne, pour aller jusqu’à une croix en pierre. Là, nous récitions des prières de demande pour les fruits de la terre. Avec nous quelques paysans se regroupaient autour de la croix. C’était de bonne heure le matin, trois jours de suite, dans des lieux différents. En tête, la croix de procession, dans le cortège, le bénitier... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 avril 2020

Ma rue autrefois....

On a pas trouvé mieux que nom de baptème de ma rue que rue Nationale.Voici quelques cartes anciennes de cette rue.Essayez de vous repérer. Voilà, vous en avez fait le tour dans les années 1910 -1930. Et aujourd'hui
Posté par Louis Henri GUY à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2020

Quand les Savarin étaient vénitiens....

    Quand les « Savarin » étaient vénitiens…. abbatiale de Nantua La famille Savarin, fixée en Bugey, est originaire de Venise sous le nom de Savarini. Le nom de cette famille s'orthographiait Savarini,un de leur membre avait accompagné Marco polo lors de son voyage en chine ce qui avait renforcé le renom des Savarini dans la citée de Doges. Merci à l'internaute qui a apporté cette précision.     Le premier de la famille qui passa en France en 1131, avec le Seigneur Don Jean Décoci, cardinal de... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 11:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 mars 2020

La Borne des trois cantons.

  . La borne des trois cantons aux armoieries des Montillet de Champdor Les promeneurs ont depuis longtemps sur le Plateau repéré la borne des  cantons. C’est une longue histoire commencée en  1732. Le baron de Montillet  de Champdor, qui demeurait à l’époque à Chevigny Saint Sauveur, près de Dijon. Il revendiquait alors un espace de bois dans la montagne. La commune de Ruffieu en Valromey ne l’entendait pas de cette oreille, elle déclarait que cet espace appartenait à sa commune .On se lança alors dans un... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2020

Souvenir du passé

photo prise vers 1915, dans la rue centrale de Lompnes.le personnage de gauche est Eugène Guy, dit Pirolet, 1840-1926A droite, les bâtiments des anciens bains-douches, actuellement atelier du sculpteur Hamelin.A gauche en haut l'ancien domaine des Dumarest.Il y avait de la neige en ce temps là.
Posté par Louis Henri GUY à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]