15 février 2019

Chahut et Tohu-bohu à Hauteville et Lompnes en 1820.

   Les maires des deux communes en appellent au Sous-préfet et au Préfet car en ce temps-là, «  hôteliers, cabaretiers et distributeurs de boissons et de liqueurs, font de leurs maisons des lieux de débauche et de tumulte » (Sic) Les hommes d’âge mûr foulent aux pieds les devoirs les plus sacrés d’époux et de pères, dévorent la subsistance de leur famille et ne rentrent dans leur foyer que pour y porter le trouble et la désolation. La jeunesse en secouant le joug de l’autorité paternelle, s’accoutume peu à peu... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2019

Hommage à Don Dubois, archiviste d'Hauteville.

Dom Jacques Dubois à Hauteville-Lompnes.Ce religieux est venu à Hauteville pour se soigner. Il résidait à Hélios dans le groupe Orsac.Très vite adopté par la population, il fit des recherches approfondies sur le secteur, contactant des anciens du pays tel Marius Guy à Champdor, et Elysée Emin à Vaux saint Sulpice.Il donna de nombreuses conférences sur les sujets historiques du plateau. La vie dans les temps anciens, la famille d'Angeville, les monastères de Saint Sulpice et Meyriat etc...Ses recherches approfondies l'emmenèrent aux... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2019

Le chanoine Mallaval, 40 ans curé d’Hauteville.

Le chanoine Mallaval, 40 ans curé d’Hauteville.          Une année de professorat à Meximieux, quelques années de ministère à Nantua comme vicaire et à Virieu le petit comme curé  avant sa dernière nomination à Hauteville au mois d’Août 1911. Une interruption de ministère due à la guerre de 14/18, il reprit son ministère jusqu’en 1951, atteint par un cancer, il finit ses jours près de ses sœurs à Ars. Il avait une forte personnalité, au catéchisme les enfants ne bronchaient pas,... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2018

Mort le 11 novembre 1918,

Louis Guy est mort le 11 novembre 1918Né le 29 mars 1877, il était fils de Jean Marie Guy et de Cédonie GuyRecruté à Belley au 133ème RI, en 1897. Il est rappelé le 3 Août 1914 à 37 ans.IL passe au Régiment d'infanterie le 1 Août 1917 puis au 141ème en Janvier 1918.Il décède en service commandé à l'hôpital de Martigny les Bains dans les Vosges, où il est rentré pour une bronchite capillaire grippale...Nous étions le 11 novembre 1918.Cet homme avait fait toute la guerre, et il décède le jour de l'armistice, cela s'appelle ne pas... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2018

Les petits cognots

Rentrée scolaire 1953 Ecole de Lompnes....A vos mémoires!
Posté par Louis Henri GUY à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2018

Rentrée Scolaire 1942 -1943

Rang du haut en commençant par la gauche Portelatine,Armand Joannin,X,Berthaud,X, Jacques Enjolvy, Roger Cottin 2ème rang : Jeanine Carrara, Paulette Berthaud, Jeanine Maclet, X, Lucienne Rivat, Michelle Plasse, Michelle Raynal, X 3ème rang: X,X, Odette Pires, Yvette Arthus, Monique Savin, Arlette Bourgeon, Jean Claude Depierre, Andrée Satet, X Gisèle Persicot, Suzanne Ancian 4ème rang : Jean Clair, Robert Ghérardi, Pierre Dumarest, Jacques Auberger, Guy Compard, Bernard Satet, Paul Hugon, Andrée Bichat. Les X ne sont pas... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2018

Au loup !

  Quand le loup hantait nos campagnes L’an 1754, et le quatorzième de juillet est décédé muni des sacrements de la maladie de la rage pour avoir été mordu d’un loup et le lendemain a été inhumé Jean fils de furent Jean-Baptiste Guillot et de Marie Combet en présence de Joseph Ancian son beau frère et de Joseph Maigret tous deux illettrés ; JP Carrier Curé L’an 1754, et le dix septième d’Août est décédé muni des sacrements pour avoir été mordu d’un loup enragé et le lendemain a été inhumé Joseph fils d’Antelme Maigret et... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juin 2018

Mariage à La Madeleine à Paris d'un Hugon de Lompnes

Jean Honoré Hugon était né le 6 avril 1850 à La Maladière à LompnesIl s'est exilé à Paris pour gagner sa vie, Il était employé comme maître d'hôtel au 64 rue de Lisbonne à ParisIl rencontre Marie Alphonsine Deforges, une berrichone de Belâbre, employéecomme femme de chambre au 3 rue d'Aumale à Paris.Ils se marièrent à La Madeleine le 15 janvier 1876.C'était un mariage modeste dans une petite chapelle latérale.Mais dans la nef se déroulait un très grand mariage avec suisse, orgue et tout la pompe des mariages de grande maison.Ce qui... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2018

Les fromageries qu'on appelait autrefois fruitières

Les fruitières de notre pays. Nées au XIIIème siècle dans des villages du Jura, les fruitières se développèrent surtout à partir du XVIIIème siècle.   Dans les Misérables de Victor Hugo : " Ils ont dans le pays de Pontarlier où vous allez, M. Valjean, une industrie toute patriarcale et toute charmante, ma sœur. Ce sont leurs fromageries qu'ils appellent fruitières''. Nous en étions encore au moyen âge quand un Cambot Prosper Guillot, prêtre à Meyrin, intéressé par les pratiques de la Suisse et du Haut Jura finit par... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2017

Historique de la Ferme Guichard

Historique de la Ferme Guichard. La première mention du mas de Mazières remonte au 14 Novembre 1395. Le curé de Sutrieu la donna  Dom Guichard d’Angéria, prieur de la Chartreuse de Pierre Châtel. Le 4 juillet 1399, les chartreux acquirent les terrains environnants. Le mas devient la propriété des seigneurs de Lompnes en 1460, puis de la famille d’Angeville à partir de 1657. Il était loué avec prés et terres attenants pour une période de 6 ans. Cette location revenait à 150 livres en argent, 66 livres en fromage et 34 livres... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]