09 avril 2017

Ecole des garçons à Hauteville

Histoire de l'école d'Hauteville La fondation de cette école remonte à 1838. Les édiles locaux conçoivent un projet d'envergure. Ils acquièrent un bâtiment rural et ses dépendances et font établir un beau projet comprenant la mairie, la justice de paix et l'école de garçons.En 1856 on établit les plans ci-dessus. En attendant les ressources nécéssaires à sa mise en exécution, on installe les garçons dans une masure existante, cela restera ainsi jusqu'en 1872 date des travaux de la nouvelle mairie école. C'est dans cette vieille... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2017

pour réussir vos compétitions de ski, dopez-vous au ramequin

Tessa Worley en dédicace à Hauteville   A Hauteville, nous avons Simon Desthieux, dont nous sommes très fiers.  podium à Holchfilzen et nous avons adopté Tessa Worley, tant est grande sa gentillesse. Elle était  venue en rééducation dans notre pays après sa blessure à Courchevel le 17 décembre 2013 Ski : la Française Tessa Worley remporte la Coupe du monde de slalom géant La Haute-Savoyarde de 27 ans est la première Française à remporter le globe depuis Carole Merle, en 1993. Ces belles performances sont... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 mars 2017

Roger Pingeon : c'était notre champion!

Hauteville-Lompnes est triste, son ambassadeur s'en est allé!Ambassadeur sans le savoir. Qui plus que Roger Pingeon a fait parler d'Hauteville et de son plateau à la télévision, dans la presse, à la radio,personne!Et cela remonte à 1967, donc un demi siècle d'ambassade. il faut le faire. Nous tenons à le remercier vivement pour cela sur ce blog et nous lui dédions avec beaucoup de déférence cet article, avec des images de sa dernière heure de gloire sur le plateau, le tour de France 2016 où il a été omniprésent dans le pays qui l'a vu... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 mars 2017

Les chanoines de Retord

LES CHANOINES DE RETORD.   Il faut avoir lu le beau livre de Jean Laurent « Terre d’hommes et de ciel » pour comprendre ce que fut jadis la vie de ces gens de Retord où pendant des siècles, des générations ont réussi à vivre dans des conditions que l’on ne s’imagine plus ; des gens qui avec acharnement, avaient réussi à faire de leur désert si peu généreux, une paroisse la plus étendue, la moins peuplée, la plus haute mais sûrement la plus belle du diocèse. C’est peut être pour se distraire, peut-être... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2017

Saison d'hiver 2016 - 2017 : décevante pour les skieurs.

Un temps de saison ? Certainement pas ! enneigement du grand étang le 12 février 2017   Attendue impatiemment par les skieurs, la neige a été rare cet hiver, il a fallu déchanter Après un mois de Janvier glacé et sec, les températures négatives ont avoisiné de – 3° à -20 ° dans les coins les plus froids du plateau. Les chutes de neige cumulées accusaient pour janvier et jusqu’au 15 février pas plus de 53 cm. On en a rajouter 6 cm du 15 février au 15 mars L’hygrométrie n’était pas mieux servie Novembre 2016 :... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2017

La rue nationale inspire les artistes

Insolite quand Lompnes se prend pour Saint Paul de Vence. La rue nationale était encore dynamique, le peintre du dimanche trouvait son inspiration en ce lieu. Ce qui nous permet de garder un souvenir de cette rue maintenant bien déserte.
Posté par Louis Henri GUY à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2017

La première équipe de foot du plateau

Nous sommes en 1927 L'équipe s'appelle Union Sportive de Lompnes première équipe ? Y en avait-il une autre, nous ne le saurons jamais ! Les protagonistes sont ligne du haut de gauche à droite Paul Maclet /Sussetto/ X / Gustave (coiffeur) / Charles peyraud deuxième ligne : Regain / X / Camille Hugon Ligne du bas : Max Lantheaume qui était facteur/ Champal / X Plus personne ne pourra donner un nom aux X hélas! cette équipe se renforça dans les années 1930 Ligne du haut : X / Paul Maclet/ René Hugon/Camille Hugon/ Robert... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2017

Eglise d'Hauteville : dalles funéraires

Dalles funéraires dans l'église d'Hauteville.Nous pouvons remarquer deux dalles funéraires dans l'église d'HautevilleLa première est à l'entrée à gauche. Elle est consacrée à Jean Louis Hugon, maître maréchal, d'où l'enclume les pinces et le Tau en haut de la dalle. le texte en est le suivantCi -gît Jean Lois Hugon, M maréchal de Lompnes (maître maréchal)Fondateur de la mission perpétuelle des Messieurs de Saint Lazare d'Annecy décédé le X Novembre 17...Priez pour lui. La deuxième à l'entrée de la chapelle de droite : ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2017

Gourmets et gourmands : les plaisirs de la table.

Les plaisirs de la table Autrefois on parlait de la Liturgie de la table. Les livres de recettes vous ouvraient les papilles rien qu’en les parcourant. Tout un programme, il fallait non seulement que la nappe blanche ou brodée soit amidonnée, Les serviettes marquées du chiffre des hôtes pliées savamment, mais il fallait aussi que la vaisselle soit agréable à voir. Ce n’était pas forcément du Limoges, mais des belles assiettes en terre de fer ou en faïence de Rouen,de Meillonas ou de Moustiers Chez les gens plus aisés, on... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2017

Un moulin sur la Mélogne

Moulin disparu : le moulin de Mélogne. Sur des archives de 1495, Louis de Bonnivard  cite dans un document « la roche du moulin du Seigneur de Gramont » appelé moulin de Mélogne. Antérieurement,  Hugues, seigneur de Gramont était conseiller d’Amédée VI de Savoie, il acquit la seigneurie de Lompnes le 28 octobre 1361, d’où la présence des Gramont sur le plateau. On trouve une nouvelle trace du moulin en 1685, Philippe Vulliod loue la moitié du moulin à Martin Tronchon, maître charpentier de Cormaranche ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]