15 septembre 2015

Le temps qui passe....

Quand Lompnes était en fête….. Le programme est original mais les annonces publicitaires encore plus, cela démontrait la  belle activité que déployait le quartier en 1927. La boulangerie Dessales est toujours là, tenue par la quatrième génération! Bravo!
Posté par Louis Henri GUY à 17:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 août 2015

Le scoutisme à Hauteville-Lompnes

Un rappel sur ce qu'était Le scoutisme : organisation plus que centenaire.   Un peu d’histoire : L’idée du scoutisme est née dans l’esprit d’un anglais Lord Robert Baden- Powell lors de seconde guerre des Boers 1899 -1902 en Afrique du Sud. La ville de Mafeking étant assiégée, l’officier commandant eut l’idée d’utiliser des jeunes comme messagers, observateurs, guetteurs ou éclaireurs. A la libération de la ville en 1900, Baden-Powell est acclamé comme un héros, il avait prouvé que les jeunes étaient tout à fait... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 août 2015

Henriette d'Angeville avait du caractère....

Mademoiselle d'Angeville avait un caractère affirmé, il en fallait pour se permettre de faire l'ascension du Mont Blanc en 1838. Elle prenait soin de ses intérêts, et lors de l'élargissement de la  nouvelle route Lompnes-Champdor en 1854, elle n'hésite pas à "secouer le prunier" des édiles. voici la lettre que nous avons eue entre les mains, d'autant plus intéressante que l'un des frères Hugon, Jean Marie était mon aïeul.     LETTRE D’HENRIETTE D’ANGEVILLE AU MAIRE DE LOMPNES   Ferney Voltaire le 6... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2015

Une belle ballade sur le Plateau

Une belle ballade à faire , monter sur le rocher de la vierge de Lacoux C'est la troisième implantation d’une statue de la Madone sur la grande roche de Lacoux. En 1858, l’abbé Berger fit ériger une première statue qui devait être détruite le 9 mars 1912 par une explosion…A l’automne 1912, l’abbé Franquin la remplaça par une nouvelle, laquelle devait tomber en 1914 d’une manière mal définie par une nuit d’orage… Cette statue devait certainement donner une crise de foie et de foi à quelqu’un. En 1955, une nouvelle statue est... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2015

Le temps des despotes.

Le temps des despotes ! Le buste de Jules César dans le très beau musée d'Arles   Y-a-t’il vraiment un temps pour les despotes ? Certainement pas ! Que ce soit dans les écrits bibliques, les textes de la Grèce et de la Rome antique, les tyrans prolifèrent depuis toujours, notre vingt et unième siècle n’en est pas exempt.   Leur dictature est basée sur un carré infernal : Pouvoir, argent, corruption, orgueil ! Pouvoir : On se l’arroge parfois par des putschs, ou par des élections souvent... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2015

Pour la fête patronale d'Hauteville, une étrange tradition.....

LA CONFRERIE DE LA BONNE MORT…    Vraiment cette fin du XVIème siècle s’avérait détestable à HAUTEVILLE, tout avait commencé par cette affreuse nuit du 17 novembre 1560 où le froid intense glaçait les chemins du bourg de LOMPNES : des gens qui allaient veiller chez les GUY avaient  trouvé,  sur un fumier le corps ensanglanté de Pierre BILLIARD. Celui-ci n’allait pas tarder à rendre son âme malgré les soins actifs de Maître Antoine CHAPUYS, barbier et chirurgien du lieu et les prières de Messire Georges... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2015

Vous avez dit canicule?

Une météorologie déjà capricieuse.   Il est bon de se plaindre du réchauffement de la planète et des intempéries que cela occasionne, nos ancêtres n’étaient pourtant pas mieux lotis. De 1652 à 1800, des hivers glacés sont suivis d’étés caniculaires, ce qui engendre des disettes et famines qui augmentent la mortalité des citoyens. Chaque décennie de cette époque comporte une ou deux années terribles ainsi en est-il des ans 1652, 1653, 1654,1659, 1669, 1685,1687, 1689,1692, 1712, 1716, 1726, 1739,1742, les années 1769/1770... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2015

Théâtre à Hauteville, toute une histoire

Le théâtre à Hauteville, une vieille histoire. Al'heure où le festival annuel va commencer, il est bon de rappeler l'histoire du théâtre à Hauteville Cela avait commencé dans une petite salle paroissiale de 250 places que l’on nommait le « Théâtre de l’Avenir » : tout un programme ! D’aussi loin que remonte nos souvenirs, cela avait commencé vers les années 1920-1930. Que jouait-on alors nous n’en avons aucune idée, mais cette photo prouve que le théâtre était déjà présent dans la salle paroissiale. Durant... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2015

Chartreuse de Portes : 900ème anniversaire

900 ème anniversaire de la chartreuse de Portes. L’érémitisme est une tradition très ancienne dans la chrétienté, le père du désert dont on se souvient le plus est Saint Antoine et cela remonte au 4 ème siècle. Le monachisme est plus tardif il faudra attendre  Benoit de Nursie, fondateur de la règle bénédictine, V et VIème siècle, Bruno de Cologne fondateur des Chartreux 1030-1101, Bernard de Clairvaux, 1090-1158 fondateur des Cisterciens,  Dominique 1170-1221, pour que les retraites monastiques prennent naissance sur... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 juin 2015

Histoires de Roses

Roses de juin, vous les plus belles, Avec vos cœurs de soleil transpercés ; Roses violentes et tranquilles, et telles Qu’un vol léger d’oiseaux sur les branches posés ; Roses de Juin et de Juillet, droites et neuves, Bouches, baisers qui tout à coup s’émeuvent Ou s’apaisent, au va-et-vient du vent, Caresse d’ombre et d’or, sur le jardin mouvant ; Roses d’ardeur muette et de volonté douce, Roses de volupté en vos gaines de mousse, Vous qui passez les jours du plein été A vous aimer, dans la clarté ; Roses vives, fraîches,... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]