08 mai 2020

autres temps, même moeurs 2 belley confiné

Posté par Louis Henri GUY à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2020

Autres temps, même moeurs....

Cette lettre n'existe pas, je viens de vérifier sur la Pleiade,La lettre 962 est du 25 avril à Bussy Rabutin et la lettre 963 du 28 mai 1687.  Disons que l'auteur a fait un pastiche, ma foi, pas trop mal tourné!   Madame de Sévigné écrit à sa fille, Madame de Grignan le jeudi 30 Avril 1687   « Surtout ma chère enfant, ne venez point à Paris! Plus personne ne sort de peur de voir ce fléau s’abattre sur nous, il se propage comme un feu de bois sec. Le roi et Mazarin nous confinent tous dans nos appartements.... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2020

Les vaches folles oubliées?

1996 : les vaches deviennent folles ! 1993 : peste porcine… 2003 : grippe aviaire et j'en passe Un mal qui répand la terreur, Mal que le Ciel en sa fureur Inventa pour punir les crimes de la terre, La Peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom) Capable d'enrichir en un jour l'Achéron, Faisait aux animaux la guerre. Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés : On n'en voyait point d'occupés A chercher le soutien d'une mourante vie ; Nul mets n'excitait leur envie ; Ni Loups ni Renards n'épiaient La... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2020

Amis des animaux, cette histoire n'est pas pour vous!

Amis des animaux s’abstenir ! Cette histoire n’est pas pour vous !                      Nous étions en 1900, dans le château provincial d’Angeville, le comte et la comtesses menaient une vie plutôt bourgeoise. Le personnel était réduit à 3 ou 4 personnes, dont un homme à tout faire menuisier de son état, Joseph Eugène dit "Bourguignon!"et Sidonie cuisinière et femme de chambre. La comtesse avait un petit chien dont... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2020

Eglise d'Hauteville, archives.

Le maître autel. Il provenait de l'abbaye de Saint Sulpice. Derrière l'autel on remarque un Christ en croix sur un tableau ancien, complètement vermoulu, ce support a été détruit et le Christ remise en place sur une croix faite par Maurice Sauvajon dans les années 1955-1960. Les retables de la chapelle de la Vierge et du Sacré Coeur ont été installés de 1838 à 1840, les barrières basses en 1842   L'ancienne chaire à prêcher est un don de M. Grillot, curé en 1852 En chaire, le Chanoine Mallaval. Sur des archives... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2020

Frère Gabriel Taborin sur notre plateau

Fondateur des Frères de la Sainte familleLe frère Gabriel Taborin nè le 1 novembr 1799 à Belleydoux.Après des années de séminaire et de formation pour l'enseignement, il arrive en 1827 à Brénod. Auxiliaire de l'abbé Charvet, curé de Brénod, il fait le catéchisme, dirige des retraines, prépare les enfants à la première communion et organise un pélerinage à Mazières.Frère Gabriel est tantôt à Brénod, tantôt à Champdor.A la demande des parents, une pension est accolée à l'école, elle recevra jusqu'à 60 enfants. En 1828, Le frère... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2020

Rencontre avec Bernard Venet

  Bernar Venet est un artiste plasticien français né le 20 avril 1941 à Château-Arnoux-Saint Auban dans les Alpes de Haute Provence. Il réside aux Etats Unis où il s’est fait connaître pour ses sculptures monumentales en acier. Pendant longtemps, la France a regardé son travail avec une certaine distance – pas uniquement géographique. La faute à ses sculptures monumentales, déclinées aux quatre coins de la planète,   En 1989, il installe à Belley sa sculpture « Deux arcs de 201degrés 5. Cette œuvre est situé à la... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 14:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 avril 2020

Du moment qu'on sème

Du moment qu’on sème !     Enfin le printemps est là avec sa timidité montagnarde habituelle et ses faibles gelées nocturnes persistantes. La première hirondelle en apporte la confirmation et le jardinage peut commencer. A l’instar des années précédentes, le volume des espérances dépassera encore celui des récoltes. Le jardin, c’est ce petit univers sacré accolé à la maison et bénéficiant d’une grande considération ; enrichi de tous les produits naturels capables de le rendre de plus en plus productif et... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2020

Souvenir du père Jean : les rogations.

ROGATIONS   Souvenirs d’Enfance.     Lorsque j’étais à Reyrieux, Val de Saône, je me souviens qu’à la saison printanière, j’accompagnais, comme enfant de chœur, le curé, à travers la campagne, pour aller jusqu’à une croix en pierre. Là, nous récitions des prières de demande pour les fruits de la terre. Avec nous quelques paysans se regroupaient autour de la croix. C’était de bonne heure le matin, trois jours de suite, dans des lieux différents. En tête, la croix de procession, dans le cortège, le bénitier... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2020

Ma rue autrefois....

On a pas trouvé mieux que nom de baptème de ma rue que rue Nationale.Voici quelques cartes anciennes de cette rue.Essayez de vous repérer. Voilà, vous en avez fait le tour dans les années 1910 -1930. Et aujourd'hui
Posté par Louis Henri GUY à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]