Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
LGUYHAUTEVILLE01
13 avril 2017

Pâques 2017 : méditation sur Fin et commencement

LA FIN …

B illustration pour Edito

 

Que dire sur la fin ?

Sans commencement, elle n’existerait pas.

Après  le début tout est probable.

En elle, le probable est certain.

Parfois souhaitée, voir espérée, elle est à la fois induite dans la naissance, et peut faire le lit  de la renaissance.

Parfois longue ou interminable, parfois brève ou brutale.

Elle est pour certains : point final de la destinée, et pour d’autres,  passage vers une une forme d’éternité.

 Résultante d’une combinaison de hasards et de nécessités, Il arrive qu’elle soit bonne, gage de réussite, ou mauvaise, contrepoint d’un antérieur qui aurait pu être meilleur.

Elle  est différente de sa sœur, la conclusion,  avec laquelle on la confond parfois:

L’une  est raisonnée,

De l’autre on cherche la raison : pourquoi ?

Et pourtant, dans le cycle de la vie, tout début porte en germe sa fin, sa chute.

 

D.Bonjean

 

B illustration pour edito 2

…ET LE COMMENCEMENT

 

 La fin du Christ sur la croix est un scandale pour les Juifs et folie pour les païens nous dit Saint Paul.

Notre folie nous fait croire en la résurrection. Nous aimons cette folie.

 

Pour nous chrétiens, le jour de Pâques n’est pas une fin, mais un commencement.

Cette année le jour de Pâques 16 avril sera le même pour les catholiques, les protestants et les orthodoxes. Il faudra attendre 2025 pour avoir la même conjonction.

 

Nul doute que le pape François, préoccupé de l’unité des chrétiens en fasse mention.

Alors frères, chrétiens, célébrons ensemble Pâques.

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
LGUYHAUTEVILLE01
Publicité
Archives
Visiteurs
Depuis la création 268 446
Publicité