Il y a 410 ans François de Sales visitait notre plateau…..

st francois 017 - Copie

 Vitrail église de la visitation à Annecy

Quel temps faisait-il le premier novembre 1605, on ne le sait pas, fin d’automne début d’hiver la chronique de la visite de son Excellence François de Sales, Prince de Genève et Evêque de notre secteur n’en fait pas mention, cependant le rapport de sa visite donne quelques indications sur l’état de nos paroisses appartenant à son diocèse.

 

Rappelons en quelques lignes qui était François de Sales qui a tellement marqué son temps.

Né le 21 août 1567 au château de Sales, près de Thorens (à côte d’Annecy) d’une famille de noblesse rurale, il est citoyen du duché de Savoie. Il fit de brillantes études au collège de Clermont à Paris, puis à Padoue en Italie où il passe son doctorat en droit, ce qui lui permettra de s’inscrire comme avocat au barreau de Chambéry.

C’est l’époque où catholiques et protestants se livrent d’âpres batailles…Il décide de devenir prêtre, renonce à ses titres de noblesse et à sa nomination comme sénateur de Savoie.

Monseigneur Granier évêque de Genève réfugié à Annecy sous la pression des protestants  lui confie l’évangélisation du Chablais. C’est ainsi qu’il parcoura tout le territoire pour prêcher et essayer de convertir. Il deviendra lui-même évêque et  aura la responsabilité du diocèse.

Non seulement il prêche mais il fait publier ses homélies et ses lettres qu’il fait apposer sur les places publiques. On peut dire que ces publications sont en quelque sorte le premier journal catholique. Il a été nommé par la suite saint patron des écrivains et des journalistes;

Il publiera de nombreux ouvrages « Traité de l’amour de Dieu » « introduction à la vie dévote » etc.…

En 1622 très fatigué après tous les offices de Noël qu’il célébra à Lyon il mourut le 27 Décembre.

Tombeau de François de Sales Annecy

st francois 012

Il sera canonisé le 19 avril 1665.

 

Ainsi le 1 novembre 1605, le voici dans nos régions. Il visite d’abord le 31 octobre les paroisses environnantes, puis l’église d'Hauteville qu’il décrit ainsi

« En ladite église à main droite, il y a une chapelle sainte Catherine, de la présentation* des seigneurs de Lompnes auxquels a été enjoint de nommer un recteur dans le mois…

En ladite main, il y a une capelle de Nostre Dame de la pitié, de la présentation des Chaboud laquelle est servie par messire Claude Hugon, elle est dénuée d’ornements.

Autre chapelle de saint Pierre et saint Paul de la présentation des Meygret, de laquelle est recteur messire Loïs Galley qui la sert.

Autre chapelle de saint Jean Baptiste et sait Blaise de la présentation des Mermod de Musin en Valromey….

Autre chapelle de saint Antoine de la présentation des Rochefort de Lompnes sans recteur.

Autre chapelle de saint Jacques …de la présentation des Guy de laquelle est recteur Hannibal de Mareste, bien couverte et entretenue.

Autre chapelle de la Magdeleine sans recteur ni revenu « a été enjoint aux patrons et recteurs si aucun en y a de faire couvrir ladite chapelle ….autrement ledict temps échut sera rasée (la chapelle) les matériaux appliqués au profit de l’église.

Autre chapelle de saint Alexis qui reçoit la même injonction que pour la chapelle ci-dessus.

Une deuxième visite en 1614 effectuée non par saint François de Sales mais par son représentant montre qu’aucun des travaux commandés en 1605 n’a été effectué et « que la chapelle saint Pierre de Lompnes est presque en ruyne à présent… »

Comme on peut le voir, les injonctions des évêques étaient difficiles à réaliser, peu d’argent, peu de moyens cependant bon an, mal an ce patrimoine religieux a été préservé et continue de l’être…Nous pouvons noter que l’influence de ce prélat était très forte étant donné le nombre de statue qui furent installées dans nos églises paroissiales et chapelles

Saint François Eglise de Champdor

DSC03983

et parfois même dans certaines maisons de particuliers après sa canonisation

Statuette en biscuit, transmise de génération en génération chez les Guy La Violette à Lompnes

pub servi nature 001

 

 

Et dans les diocèses de Belley, Chambéry, Annecy. Les représentations de Saint François de Sales sont très nombreuses, vitraux, statues, peintures. Sa notoriété était immense

Saint François, Musée de Brou

 

brou 039

 

 

                                                                                                                Toussaint 2015

 

 

 

*présentation : la famille citée était patronne/propriétaire de la chapelle

* les citations de texte sont tirées du compte rendu de visite de saint François de Sales