16 février 2016

Les curés du plateau avant la révolution

  Ce document émane des archives du diocèse de Belley; Ref/ Abbé Renoud. On pourra remarquer que Lompnes était paroisse de 1411 à 1517, soit plus d'un siècle. Les prêtres avant la révolution du Canton d’Hauteville-Lompnes Ils desservaient les Chapelles Saint Pierre, N.D de Mazières, et l’Eglise Notre Dame de la Pitié ancien nom de l’Eglise d’Hauteville. Lompnes 1411 : Laurent Mestral 1433 : Humbert Gros 1481 Guichard Joux 1492 : Amédée Bouvard, docteur ès droit 1516 : Claude de Confignon ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2016

Les curés du plateau avant la révolution

  Ce document émane des archives du diocèse de Belley; Ref/ Abbé Renoud. On pourra remarquer que Lompnes était paroisse de 1411 à 1517, soit plus d'un siècle. Les prêtres avant la révolution du Canton d’Hauteville-Lompnes Ils desservaient les Chapelles Saint Pierre, N.D de Mazières, et l’Eglise Notre Dame de la Pitié ancien nom de l’Eglise d’Hauteville. Lompnes 1411 : Laurent Mestral 1433 : Humbert Gros 1481 Guichard Joux 1492 : Amédée Bouvard, docteur ès droit 1516 : Claude de Confignon ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2016

Conservation des nourritures au 19ème siècle

  Vieux livres de recettes Conserver les aliments au 19 ème siècle Le progrès est bien arrivé jusqu’à nous et personne ne s’en plaint, Frigo, congélateur, conservation sous vide, nous permet de garder la nourriture saine. Autrefois , ce n’était pas la même chose.  Retrouvant dans mes archives un livre de cuisine de 1870 regroupant des recettes encore plus anciennes capable de nous remettre un peu les pieds sur terre, je me fais un plaisir d’en extraire les plus savoureuses. Moyen d’avoir des œufs frais tout l’hiver.... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2016

Légion d'honneur : les premiers médaillés d'Hauteville

Les premières Légion d’honneur  d’Hauteville-Lompnes . Les promotions de la légion d’honneur sont devenues des « marronniers » comme l’on dit dans la presse écrite. Il existe cinq promotions annuelles dans la Légion d’honneur, publiées au Journal officiel: trois promotions civiles : 1er janvier, Pâques, 14 juillet deux promotions militaires :                    - avril / mai pour les militaires de réserve et les anciens combattants      ... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2016

Les Belles rencontres : Un soir aux "Mathurins"

    Les belles rencontres : Un soir aux « Mathurins » Une soirée en présence d’Edmonde Charles Roux et Gaston Defferre, cela ne s'oublie pas! Je me rendais souvent à Paris pour mon travail. Or un soir, je fus invité par André Vucher de Lacoux, qui devait être si ma mémoire est bonne, administrateur de l’Espace Massilia, un bon théâtre de Marseille. Ce théâtre avait programmé Le partage de Midi de Paul Claudel, son succès fut tel que la pièce fut montée le 8 mai 1986 sous la direction d’ Andonis... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2016

Une statue qui joue "l'Arlésienne"!

Une statue pour le Comte Adolphe d’Angeville ! Nous étions le 15 septembre 1878, une proposition est faite à l’ensemble des communes du Plateau, pour ériger une statue en bronze à Adolphe d’Angeville pour le remercier et honorer sa mémoire. « Tous les habitants des montagnes du haut Bugey doivent éprouver le besoin et l’envie de lui témoigner leur reconnaissance en vue du bien être qu’ils éprouvent soit pour la facilité des communication individuelles, soit pour la facilité des transports  qui ont donné au commerce... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2016

Les révolutionnaires d'Hauteville-Lompnes

Les Révolutionnaires d’Hauteville-Lompnes. Beaucoup d’entre eux ont signé le cahier de doléances à présenter à l’assemblée Nationale. Le cahier de doléances d’Hauteville est un des rares en France à avoir représenter les trois pouvoirs, Noblesse, Clergé et Tiers Etat. Nous ne retiendrons ici que les noms de famille encore existants. Billiard Alexis, né en 1760 à Hauteville, laboureur, signataire du cahier de doléances du tiers état le 13 mars 1789. Membre de la société populaire d’Hauteville du 10 messidor an II au 10 frimaire an... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2015

Un réveillon de Noël réjouissant

  Cette histoire est tirée du livre de Marius Guy, au fil des jours. UN REVEILLON EXPLOSIF !   Deux petits ruisseaux qui dégringolent la montagne : l’un de Mazières, l’autre de Planachat, deux petits ruisseaux qui se marient avant de plonger dans le trou de la marmite où ils perdent leurs noms et deviennent « LA MELOGNE » ; une jolie petite rivière placée là pour séparer Hauteville  de Cormaranche et donner vie pendant des siècles à de nombreux moulins et scieries avant d’aller sauter dans... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2015

Joyeux Noël 2015

Il n'était que trois, sculpture paroisse Saint Vincent de Paul, Canada Ce jour-là, il n’était que trois. Un couple comme les autres avec un enfant. Depuis ce temps, des milliards de couples avec un enfant ont peuplé la terre. Mais cette famille dont on parle encore 2015 ou 2020 ans après selon les savants ont laissé une trace indélébile. Elle s’appelait Marie, Il s’appelait Joseph et l’enfant s’appelait Jésus. L’enfant en question est mort très jeune, mais il a incendié le monde. Il n’avait pas de ces instruments de mort... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2015

Un prêtre de Champdor à Saint Paul du Minnesota

Lieu de naissance de Joseph Guillot, le quartier du Tonkin à Champdor   De Champdor à Saint Paul du Minnesota, il n’y a qu’un pas ! Encore fallait-il  le faire, c’est la démarche de Joseph Guillot, enfant de Champdor.. Joseph Guillot naquit à Champdor le 7 février 1855, il était fils de Jean-Baptiste Guillot et de Marie-Rosalie Levrat. Il était l’avant dernier d’une famille qui comptait déjà six filles et deux garçons. Joseph avait quatre ans et demi lorsqu’il accompagna à Ars sa tante Victorine Levrat, épouse... [Lire la suite]
Posté par Louis Henri GUY à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]